audreyin

Audrey est une libraire qui n’a pas la langue dans sa poche. Avec elle, attendez-vous à rire! Elle est responsable des réseaux sociaux de la librairie, ce qui comprend Facebook, le blogue ainsi que la mise à jour du site web. Elle aime que nos clients soient satisfaits, tant en magasin que dans la communauté virtuelle. Elle finit présentement son baccalauréat bidisciplinaire en littérature de langues anglaise et française. Elle souhaite poursuivre ses études en bibliothéconomie par la suite. Ouverte d’esprit et engagée, Audrey sait répondre à vos demandes, peu importe l’aide dont vous avez besoin.

Voici ses deux suggestions de lecture pour vous:


97822530875570-3157515Baise-moi, chez Le Livre de Poche, à 12,95$

C’est l’histoire d’une amitié passionnelle : deux filles sans repères dont les chemins se croisent par hasard, et qui vont découvrir qu’elles n’ont plus rien à perdre… Paru en 1993 et traduit dans plus de vingt langues, Baise-moi est une déclaration de guerre au bon goût, aux beaux sentiments et à l’élégance. À la croisée du roman « hard boiled » et de la culture hardcore, un roman nihiliste et trash, que sauve un humour grinçant…
Virginie Despentes et Coralie Trinh Thi l’ont adapté à l’écran en 2000, avec Karene Bach et Rafaella Anderson dans les rôles titres. Censuré en France, le film a connu un succès durable à l’international.

« Une froideur de ton, une façon d’écrire ni à charge ni à décharge, et des mots lacérés. »
– Arnaud Viviant, Libération.

« Incroyablement direct, cru, libre. »
– Frédéric Beigbeder, Elle.

 

9782897111236,1-288077Recommencements d’Hélène Dorion, chez Druide, à 19.95

Comment nous abandonner aux vagues (rupture, deuil, maladie…) qui surgissent parfois dans nos vies et nous renversent, pour ensuite aller vers les recommencements auxquels nous sommes conviés ? L’écrivaine s’interroge, retourne sur ses pas, refait le trajet jusqu’à l’enfance. Elle retrouve au passage l’île où les grands vents de la vie avaient soufflé sur la sienne. Ainsi est-on amené à danser avec ce qui nous éprouve avant de devenir cette maison que l’on est pour soi-même.