Auteur: Alain Lewkowicz et Vincent Bourgeau Genre: , , ,
Évaluation

***Craque écrite dans le cadre du Défi Lecture Bande Dessinée 2015.***

BD écrite par un auteur ayant les mêmes initiales que vous (Alain Lewkowicz)

J’ai cherché… J’ai cherché et… J’ai cherché. Sans trouver. Sans trouver un auteur qui partage mes initiales: A.L.L. Je me suis donc rabattue sur un A.L. Au moins, ça a le mérite d’êtres presque ça (hihih quelle belle phrase XD). Puis, je voulais trouver un livre que nous avions en magasin à la librairie. De cette façon, je pouvais me simplifier la tâche!

Allez savoir pourquoi, mais au Japon, Anne Frank est une icône. À un tel point que son journal fut adapté en manga (bande dessinée japonaise), qu’on lui consacre des centres d’études, dans le but d’apprendre aux gens son histoire, etc. Pourquoi, malgré le mal qu’ils ont fait, les Japonais se sentent-ils plutôt victime que bourreau? Les auteurs de ce manga partent à la recherche de ces réponses. Ils espèrent comprendre pourquoi la secondaire guerre mondiale fascine tant les Japonais et pourquoi personne ne semble tenir compte du mal qu’ils ont eux aussi fait. Nous apprenons d’ailleurs qu’à l’école, les Japonais n’apprennent ni le pourquoi ni le comment des guerres. Ils ne se questionnent pas sur ce qui est arrivé. Ils apprennent seulement les faits, les dates et les noms importants. Certains même avaient lu Anne Frank sans savoir ce qu’est l’holocauste (aussi appelé SHOAH au Japon). Assez stupéfiant. C’est aussi l’avis des auteurs qui cherchent à expliquer ce phénomène. Pour les Japonais, il n’est pas nécessaire de visiter le passé et de se pencher sur le pourquoi du comment. Peu importe ce qui est arrivé, ils savent ce qu’ils désirent pour le futur. Voilà tout.

Je conseille tout de même de se renseigner un minimum sur l’holocauste, mais surtout sur l’histoire de la guerre au Japon avant la lecture. Ne connaissant vraiment rien, j’étais un peu perdue lorsqu’on citait des événements comme le massacre de Nankin (génocide/crime de guerre commis par les militaires japonais en 1937). Inculte, non, je ne me suis seulement jamais intéressée à l’histoire du Japon, mais j’ai appris! De plus, les auteurs ont eu l’idée (tellement COOL) de mettre des codes QR qui donnent accès entre les chapitres. De cette façon, nous pouvons découvrir du contenu multimédia comme les entrevues qu’ils ont faites, des photos de leur voyage, des extraits des livres dont ils parlent… C’est génial!

À découvrir, franchement.

7.5/10

Anne Frank au pays du manga de Alain Lewkowicz et Vincent Bourgeau, Éditions Les Arènes, 36.95

 

– Suggéré par Alexe L.L.

Pour réserver ou acheter cette BD en ligne, cliquez ICI.