Auteur: ALESSANDRO BARICCO Genre: , ,
Évaluation

Bien qu’il soit l’auteur de nombreux romans très connus — Soie, Novecento: pianiste, Océan mer — je lis Baricco pour la première fois.

Dans ce roman on plonge tout au fond du cœur de ce personnage, Ultimo Parri, qui est entré dans la vie en voulant la quitter à plusieurs reprises dès sa naissance. On dit qu’il a l’ombre d’or, qu’il est particulier, pas comme tout le monde. Il a un corps fragile, il est effacé, mais dès son plus jeune âge, il jette un regard profond sur la vie. Son rêve, grand et fou, naît avec l’apparition de l’automobile. C’est aussi celui de son père, ce rêve, et il va l’entraîner dans la vision irréaliste, à cette époque, d’une vie où tout est porté par l’arrivée de l’automobile, le bon et le malheur aussi. Ultimo, tout au long de son existence difficile, a un rêve qu’il réalisera et qui sera porteur de tout, tout ce qu’il a vécu, aimé, pensé et souffert. Baricco a une écriture belle, différente et attachante.

On vogue dans cette histoire de manière qui semble parfois décousue et on se demande: «où cela va nous mener?» Dans le détour d’une phrase… on comprend toute la portée du circuit d’Ultimo.

Suggéré par: Louise

Pour commander ou réserver en ligne, cliquez ICI