Évaluation
Par Audrey Mayer

Derf Backderf a été l’ami d’un tueur en série surnommé « Le cannibale de Milwaukee » [1]. Dans sa bande dessinée Mon ami Dahmer [2], il raconte ce qu’il savait de ce tueur et comment il a vu toute la situation sous un angle qui nous est rarement donné de voir. Vous pouvez voir mon appréciation de cette bédé en cliquant ICI. Derf Backderf a sorti un nouvel album en septembre 2015 intitulé Trashed [3] où il mêle fiction et autobiographie.

« Pour la petite histoire, j’ai commencé à être éboueur environ six mois après les événements décrits dans Mon ami Dahmer. Jeff a découpé le corps de sa première victime, un ado auto-stoppeur qu’il avait assassiné en juin. Il a mis les morceaux dans un sac-poubelle qu’il a laissé dehors pour le ramassage des ordures. C’était peu de temps avant que je monte pour la première fois à l’arrière du camion poubelle… C’est dérangeant, n’est-ce pas? Bienvenue dans mon monde. »

MTE1ODA0OTcxNTk5NzU4ODYx

Jeffrey Dahmer

C’est avec humour, autodérision et une bonne couche de cynisme qu’il dessine ses expériences en tant qu’éboueur de 1979 à 1980 dans sa vie natale, Richfield, qu’il décrit comme un « bled perdu ». Alors, en sa compagnie, on découvre l’horreur des vidanges puantes et chaudes de l’été. Puis, petit par petit, on apprend avec lui qu’il y a des jours pires que d’autres, mais que rien n’empêche que le travail doit être fait. Au final, c’est un travail comme un autre même s’il n’est, socialement, pas très gratifiant.

Bon, je vous avoue que dès les premières pages, j’étais dubitative à me laisser aller à m’attacher à des personnages-éboueurs. Après tout, les poubelles, on les dépose sur le bord du chemin chaque semaine, elles disparaissent comme par magie, pas besoin d’aller creuser plus loin. Veut-on vraiment savoir ce qu’elles deviennent de toute manière? Alors, Backderf ne nous offre pas seulement des épisodes drôles et un récit très masculin et évocateur du milieu, mais aussi toute une vision de notre consommation nord-américaine. Selon plusieurs études, le Canada est l’un des principaux pays producteurs de déchets. Alors, là-dessus, on ne peut pas se targuer de quoi que ce soit!

Donc, même si Trashed reste un ouvrage léger avec comme but premier de divertir, vous en sortirez grandi avec une conscience plus exacerbée de votre consommation quotidienne et de l’impact qu’elle a au niveau mondial. En effet, Backderf a laissé un dossier en annexe où il explique ce que devienne nos déchets dans les dépotoirs, les risques associés à de telles pratiques et les nombreuses raisons pour lesquelles personnes ne sonne l’alarme. Gageons qu’après avoir lu cette bande dessinée, vous allez revenir chercher le manuel Zéro déchet de Béa Johnson [4] puisque celui-ci offre une panoplie de solutions pour réduire nos déchets quotidiens.

621305-2011-chaque-quebecois-envoye-126

1- Pour plus d’informations sur Jeffrey Dahmer: http://www.tueursenserie.org/jeffrey-dahmer/

2- Pour commander ou réserver Mon ami Dahmer: http://www.librairiecarcajou.com/fr/fiche-produit.php?prod_page=1&prod_id=458040

3- Pour commander ou réserver Trashed: http://www.librairiecarcajou.com/fr/fiche-produit.php?prod_page=1&prod_id=491813

4- Pour commander ou réserver Zéro Déchet: http://www.librairiecarcajou.com/fr/fiche-produit.php?prod_page=1&prod_id=399531