Auteur: Collectif Genre: , ,
Évaluation

« La mine, c’est à la fois le crayon, l’expression et le potentiel explosif. Nous disons mines de rien, parce qu’il s’agit de petites choses, ces petits riens souvent passés sous silence, et qui, pourtant, nous minent. » – Quatrième de couverture de Mines de rien: Chroniques insolentes d’Isabelle Boisclair, Lucie Joubert et Lori Saint-Martin

Chaque chronique de ce recueil m’a tellement surprise, m’a tellement challengée sur mes aprioris et les pourquoi du comment que notre société patriarcale mets en place des « normes » toutes plus restreignantes les unes que les autres autant pour les femmes, que pour les hommes, que pour les personnes trans.

 

Donc, voilà: c’est cru; c’est bien dit; c’est in your face. Et presque chaque chronique à ce même semblant d’intensité, d’ironie, de frustration face à l’injustice que vivent les assigné(e)s femmes. Je pense, sincèrement, que toutes personnes se disant féministe devrait avoir lu ce livre et que toutes personnes devraient lire ce livre pour devenir féministes parce que ce livre recèle tous ces petits moments anodins (mines de rien) qui font que notre vie est sans cesse teintée par le patriarcat, par ses exigences, par le sexisme et par le « cisexisme ». 5/5

Bonne lecture!

 

– Suggéré par Audrey

Pour commander ou réserver en ligne, cliquez ICI.