Auteur: Marjane Satrapi Genre: , , , ,
Évaluation

À la fois un témoignage historique de la révolution islamique ainsi qu’une réflexion sur l’identité et l’exil, Persepolis de Marjane Satrapi est le plus grand succès éditorial de la bande dessinée alternative en Europe dans les années 2000. Née à Téhéran de parents iraniens, Satrapi retrace son éducative dite « libertine », car non-religieuse, ainsi que son exil en Autriche suite à une altercation avec une des soeurs du corps enseignant. Ainsi, elle sera obligée de changer de vie. À quatorze ans, elle doit fuir le pays, car ses parents ont peur de la perdre dans les dédales des réformes de plus en plus intégristes du parti en place. En Autriche, elle vivra d’abord chez une amie de sa mère qu’elle considère comme « timbrée ». Puis, celle-ci l’enverra dans un collège catholique. Les soeurs présentes lui feront des commentaires désobligeants sur son identité (bref, elles étaleront leur racisme sans gène) ce qui fera réagir fortement Starapi qui les traitera de prostituées!

persepolis_2_mickael_j

 

Marjane a réellement « du front tout le tour de la tête ». Elle tombera amoureuse d’un garçon et à travers un dédale de péripéties toutes moins fortuites les unes que les autres, elle se retrouvera à la rue sans le sous. Puis, elle sera amené à l’hôpital par quelqu’un qui l’aura vu mourir de froid. Elle retourne ensuite en Iran où elle se sent aliénée de ses ami(e)s. Elle ne se sentait pas chez elle en Autriche, mais elle réalise que l’Iran n’est pas plus pour elle. Depuis, le pays s’est refermé sur ses croyances religieuses. Les « barbus », comme elle les appelle, font des patrouilles régulières et embarquent des gens lorsqu’ils ne respectent pas les lois religieuses (comme porter des bas rouges). On ne sait trop ce qui arrivent à ces personnes: elles sont parfois battues, peuvent disparaître ou reviennent en un morceau lorsqu’elles ont l’argent pour payer une amande.

persepolis-marjane-satrapi-L-4

Bref, Marjane a une vie trépidante de fille de son âge dans un pays qui refuse de la laisser se libérer de son joug. Sur fond de dessin noir et blanc, Satrapi nous démontre la vie d’une femme qui a du coeur au ventre et qui ne se laisse pas impressionner. Une des phrases qui reviendra souvent au cours de votre lecture sera un conseil de sa grand-mère à Marjane de ne surtout pas oublier d’où elle vient, qui elle est et de rester intègre à ses valeurs.

12744059_193388434359112_3154321862036146516_n

 

La bande dessinée a donné lieu à la production d’un long métrage d’animation, Persepolis, réalisé par Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud et sorti en France en 2007. Ce film obtient le prix du jury du Festival de Cannes 2007.

Un must read sérieusement: amateurs et amatrices de bédé, vous ne pouvez pas passer à côté!

– Suggéré par Audrey

Pour commander ou réserver en ligne, cliquez ICI.