Auteur: Will Eisner Genre: , , , ,
Évaluation

***Craque écrite dans le cadre du Défi Lecture Bande Dessinée 2015.***

BD avec + de 500 pages

Will Eisner est un bédéiste américain. Il représente dans ce recueil d’historiettes qui finissent toutes par se rejoindre et s’emmêler, la vie de personnages juifs vivant dans la pauvreté sur Dropsie Avenue. Même si le terme de « roman graphique » (« graphic novel ») n’a pas été inventé par Eisner, ce livre a tout de même aidé à le populariser.

Mêlant le mélodrame au réalisme social, Eisner bâti quatre histoires situées dans le même immeuble qui dérivent toutes, en partie, du passé de l’auteur. Ma préférée est celle nommée « The Street Singer » parce qu’elle aborde avec ironie la vie d’une pauvre femme qui aurait pu être une chanteuse de renommée, mais étant tombée en amour dans sa jeunesse, elle fait sa vie avec un homme qui, finalement, la bat et passe tout leur argent dans l’alcool. Une fois son mari décédé, elle entend un homme chanter dans la rue. Elle lui demande de monter la voir dans son appartement. Elle lui propose alors qu’il accomplisse son rêve avec son aide: devenir un chanteur célèbre. Elle lui promet de l’aider et même de lui fournir de l’argent. Ils font « l’amour ». Elle lui donne de l’argent pour qu’il aille s’acheter des vêtements convenables. Sur le retour, il se paie deux bouteilles de whisky. Il arrive chez lui et bat sa femme enceinte de leur deuxième enfant! Cependant, l’ironie ne s’arrête pas là. Eisner a plus d’un tour dans son sac et saura vous faire rire… d’un rire bien jaune!

Les dessins sont fabuleux, même que c’en est un peu déconcertant. Les histoires sont d’un sarcasme exacerbé, mais ce recueil s’adresse tout de même à un public restreint qui n’a pas froid aux yeux. 8/10

Pour commander ou réserver ce livre en ligne, cliquez ICI pour la version anglaise et ICI pour la version française.

– Suggéré par Audrey