On trouve toujours des perles dans le conte revisité. Les albums aux éditions Frimousse y excellent. Quel bonheur!

Voici trois nouveautés que je vous recommande : lues et approuvées à 100 %!

THUILLIER, Éléonore et Clotilde GOUBELY (2018), Le fromage, éditions Frimousse, 9782352413707, 29,95 $

On fait référence à la fable Le corbeau et le fromage, mais cette fois tout à fait réinventée. Ici, on a affaire à bien plus fourbe que le renard. Qui du corbeau, du renard, de l’ours ou de la souris saura s’emparer de ce fromage tant convoité? Le renard est bien rusé, mais tous seront floués par le blaireau, bien plus malin, bien plus mercantile!

Encore une fois, on peut faire référence à l’expression de Jean de La Fontaine : « tel est pris qui croyait prendre ». On pourrait proposer un travail sur l’avidité, la cupidité.

 

DUPIN, Olivier et Séverine DUCHESNE (2019), Vous ici?, coll. « Maxi boum », éditions Frimousse, 9782352413820, 29,95 $

Pourquoi lésiner quand on parle du rôle du grand méchant loup? Dans cet album, le petit chaperon rouge n’a vraiment pas la vedette : ni elle ni mère-grand ni le chasseur. Ils seront tous dévorés… non pas par le grand méchant loup! Ce sera petit loup et maman loup qui en auront le privilège, d’où le titre : Vous ici?

Les illustrations, très belles, ajoutent au récit où chacun endosse le rôle de l’autre. C’est très amusant et créatif.

 

CAMIL, Jérôme (2018), Une histoire courte, éditions Frimousse, 9782352413769, 27,95 $

On avertit d’emblée dès le début du conte : l’histoire du soir sera courte! On le devine : l’histoire, à plusieurs fins, sera interminable, complètement extravagante! Le récit ne tourne pas du tout comme on devrait s’y attendre : et bien non! Le prince, très poltron, n’ira pas délivrer la princesse. Lassée de sa tour, elle partira d’elle-même! Et le dragon usera de stratagèmes pour dévorer tous les princes des environs!

La chute du récit est inattendue : à qui s’adresse l’histoire du soir?  C’est une surprise! Cette révélation nous invite à comprendre le conte d’une autre façon.

 

On retrouve une même constance dans ces albums; après tout, on ne peut pas tout réinventer dans les contes. Les méchants peuvent rester méchants… mais toujours avec humour!

On peut utiliser ces histoires en classe du primaire, jusqu’au 3e cycle pour travailler l’inférence et la prédiction. Que du plaisir pour les petits et les grands!

 

À découvrir aussi :

 

Claude Gauthier

Directrice du service aux institutions

Librairie Carcajou 450 437-0690