Vous avez envie de romans légers pour relaxer, d’essais sur la nature ou, au contraire, de lire quelque chose de complètement déjanter cet été? Voici une liste non-exhaustive de nos suggestions de lecture de l’été! Vous nous en redonnerez des nouvelles.

Les ingénieurs du bout du monde

Suggérée par Serge (Roman de poche)

Orphelins de père, les trois jeunes frères Lauritz, Oscar et Sverre sont contraints de quitter l’île de leur enfance pour devenir apprentis dans une corderie de la ville de Bergen. Fabriquant en secret la miniature d’un navire viking, ils sont repérés pour leur habileté artisanale hors du commun. Leurs études en génie civil sont alors prises en charge. En 1901, ces trois fils de pêcheur sortent de l’université de Dresde, diplôme d’ingénieur en poche et rêves de grandeur en tête.
Le XXe siècle vient tout juste de commencer, charriant son lot d’avancées technologiques prometteuses, et les jeunes diplômés se destinent aux plus audacieux projets de construction ferroviaire. Mais leurs chemins se séparent : Sverre part à Londres, Oscar en Afrique, seul Lauritz rentre au pays natal. Aventure, danger et conflits les attendent, mais aussi grandes amitiés et amours tumultueuses…
À travers ce roman captivant, Jan Guillou livre le premier volet de son ambitieuse saga « Le siècle des grandes aventures », consacrée aux bouleversements qui ont ébranlé l’Europe du XXe siècle.

Siddharta

Suggérée par Émile (Roman de poche)

Un jour vient où l’enseignement traditionnel donné aux brahmanes ne suffit plus au jeune Siddhartha. Quand des ascètes samanas passent dans la ville, il les suit, se familiarise avec toutes leurs pratiques mais n’arrive pas à trouver la paix de l’âme recherchée. Puis c’est la rencontre avec Gotama, le Bouddha. Tout en reconnaissant sa doctrine sublime, il ne peut l’accepter et commence une autre vie auprès de la belle Kamala et du marchand Kamaswani. Les richesses qu’il acquiert en font un homme neuf, matérialiste, dont le personnage finit par lui déplaire. Il s’en va à travers la forêt, au bord du fleuve. C’est là que s’accomplit l’ultime phase du cycle de son évolution. Dans le cadre d’une Inde recréée à merveille, écrit dans un style d’une rare maîtrise, Siddhartha, roman d’une initiation, est un des plus grands de Hermann Hesse, Prix Nobel de littérature.

Les petites tempêtes

Suggérée par Chantal (Roman québécois)

Raphaëlle ne croit pas aux contes de fées. Même lorsque tout va bien, elle est persuadée que la tempête n’est jamais très loin. Pourtant, entre deux orages, sa vie se remplit de rencontres amoureuses et de précieuses amitiés. Aux côtés de son père, qui sait trouver les mots justes et les bons silences pour lui faire du bien, la vie est douce. Et grâce à Chanterelle, sa complice exubérante au nom étrange, même les jours de pluie se transforment en fêtes. Le reste du temps, Raphaëlle enfile son tablier, attrape ses pinceaux et s’évade. Elle façonne son monde, le crée comme elle le souhaite : coloré, lumineux, intense, imparfait. À son image.Un roman tout en fragments qui traite de l’amour qui va et vient, de la construction de soi. Un road novel rempli de surprises et de tendresse, qui part de Montréal pour nous entraîner jusqu’à Newburyport et Paris.

Glouton le croqueur de livre

Suggérée par Alexandra B. (Conte)

Glouton a fait un trou dans son livre pour s’en échapper. Maintenant, il se promène dans les autres histoires dans lesquelles il sème la pagaille. Avec des découpes et des livres dans le livre.

Driven

Suggérée par Alexandra B. (Roman érotique)

Dans un monde où les femmes disponibles ne manquent pas, je dois représenter un défi pour Colton Donovan. Un homme arrogant et terriblement séduisant, du genre à obtenir exactement ce qu’il désire dans tous les domaines. Un boy téméraire, constamment sur le fil du rasoir, à la frontière entre perte de contrôle et sortie de piste. Colton a fait irruption dans ma vie comme une tornade, sapant mon self-contrôle au-delà des limites, et franchissant sans le vouloir la barrière de protection qui entoure mon coeur convalescent.
Il ébranle le monde structuré et prévisible que j’ai reconstruit avec tant de soin. Je ne peux pas lui donner ce qu’il veut, pas plus qu’il ne peut me donner ce dont j’ai besoin. Mais après avoir entrevu, sous son vernis raffiné, les lourds secrets d’une âme meurtrie, ai-je vraiment le choix de me détourner ? Sexuellement, notre alchimie est indéniable. Individuellement, notre besoin respectif de ne jamais lâcher prise est irréfutable.
Mais lorsque nos univers entreront en collision, cette alchimie suffira-t-elle à nous rapprocher ou bien les secrets que nous taisons et le clash de nos deux volontés nous conduiront-ils inexorablement vers la séparation ?

Hopeless

Suggérée par Alexandra B. (Roman jeune adulte)

Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive, Karen. Après plusieurs années de scolarisation à domicile, elle entre en terminale dans un lycée où elle ne connaît personne. Sky ne ressent aucune émotion pour personne depuis son enfance. Holder, le bad boy du lycée, l’attire. Leur relation devient passionnée. Sky découvre la vérité sur son passé.

Filles de lune

Suggérée par Alexandra B. (Roman fantastique)

Naïla vient de perdre son mari et sa fille. Pour oublier son chagrin, elle se réfugie dans la maison de son enfance où vit sa tante. Très vite, elle fait une découverte stupéfiante : à qui sont ces livres traitant de sorcellerie et de mondes parallèles ? Quelle est donc cette langue mystérieuse qu’elle est seule à pouvoir déchiffrer ? Qui est vraiment sa tante ? Naïla serait-elle l’héritière d’une lignée maudite ?

Une longue canicule

Suggérée par Marie-France (Bande dessinée québécoise)

Une longue canicule, la première bande dessinée d’Anne Villeneuve, met en scène Marie-Hélène, une jeune femme quittant ses Îles-de-la-Madeleine natales pour venir s’installer à Montréal. La jeune fille découvre une nouvelle ville, ses habitants et apprend à vivre avec son déracinement et les démons de son passé. Oeuvre sensible et intimiste, le récit se déroule sur une durée de quelques jours durant lesquels la métropole est plongée dans l’une des plus chaudes canicules de son histoire.

Une soeur

Suggérée par Marie-France (Bande dessinée étrangère)

Comme tous les ans, Antoine, 13 ans, et son petit frère Titi, vont passer leurs vacances avec leurs parents dans leur maison de campagne située en Bretagne. Mais cette année, ils vont accueillir Hélène, la jeune fille de 16 ans d’une amie de la famille. Antoine va rapidement être attiré par cette ado… qui va s’occuper de son éducation sentimentale.
Dans cet album plein de nostalgie, Bastien Vivés nous expose les premiers émois et la construction d’un jeune homme qui vit ses premiers moments de transgression. Premier joint, première cuite, premières caresses… on n’est pas
sérieux quand on a 13 ans. Porté par la ligne claire de l’auteur, le récit tendre mais pas niais ne passe sous silence aucun tabou pour mieux rendre la complexité des débuts de la puberté. Bastien Vivés est décidément à l’aise dans bien des compartiments du 9e art !

Les inquiétudes

Suggérée par Marie-France (Roman québécois)

Parti faire un tour de vélo dans son quartier de l’Est montréalais, Xavier, huit ans, n’est pas rentré souper. Même si la relation de ses parents bat de l’aile, l’hypothèse de la fugue est rapidement écartée. Pour Diane et Alexandre commence une année noire. Les mois passent et les pistes se multiplient. Alexandre a installé un « centre de recherche » dans son bureau, profitant de l’aide de voisins transformés en bénévoles pour l’occasion. Alors qu’il parcourt le Québec à la poursuite d’indices, Achille, son beau-frère, ex-enquêteur à la morale vacillante, suit la piste des réseaux de pédophiles sur Internet. Est-ce dans ces vidéos horripilantes qu’il retrouvera la trace de Xavier? D’un chapitre à l’autre, comme si la noirceur s’étendait jusqu’à eux, c’est la vie des habitants de tout un quartier qu’on suit. Les inquiétudes forment le premier tome du roman L’année noire, le plus ambitieux projet romanesque de Jean-Simon DesRochers depuis La canicule des pauvres. Toujours fasciné par la solitude de ses personnages et par les artifices qui la camouflent, l’auteur prouve ici, une fois de plus, qu’il ne craint pas de plonger dans la part obscure de l’être humain. Pendant six mois, Les inquiétudes suivent la vie d’une vingtaine de personnages habitant le même quadrilatère.

Le bal des absentes

Suggérée par Marie-France (Essai québécois)

Né du constat que les oeuvres rédigées par les femmes occupent une place marginale dans les corpus littéraires, Le bal des absentes propose de découvrir et de commenter différents titres d’auteures d’ici et d’ailleurs. Dans ce recueil de textes issus du blogue du même nom, Julie Boulanger et Amélie Paquet, deux professeurs de littérature au cégep, désirent mettre en valeur le travail des écrivaines, et offrir aux enseignant.e.s des alternatives aux oeuvres qui font autorité. Pieds de nez aux discours blasés et au cynisme ambiant, les textes célèbrent les femmes et leur littérature, le monde de l’enseignement, ainsi que les étudiants et les étudiantes qui découvrent, sous le regard conquis de leurs professeures, le pouvoir infini de la littérature.

Vernon Subutex Tome 1

Suggérée par Marie-France (Roman de poche)

Qui est Vernon Subutex ? Une légende urbaine. Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d’un secret. Le dernier témoin d’un monde révolu. L’ultime visage de notre comédie inhumaine. Notre fantôme à tous.

Le dernier Lapon

Suggérée par Marilyne (Roman policier de poche)

Un tambour de chaman, jadis offert aux Français de l’expédition de 1939 de P.-E. Victor, est rapporté au village lapon de Kautokeino pour une exposition du centre culturel. Mais il est volé, et un meurtre est commis. Les deux enquêteurs, Klemet Nango et Nina Nansen, ont à dénouer d’anciens secrets. Prix des lecteurs Quais du polar-20 minutes 2013, prix Mystère de la critique 2013.

Un coeur en forêt

Suggérée par Louise (Roman jeune adulte)

William a 16 ans lorsque son coeur s’arrête de battre. Alors qu’il vole en plein ciel avec son père au-dessus de la forêt qu’ils chérissent, leur avion s’écrase. Lorsqu’il ouvre les yeux, William découvre avec horreur que son père n’a pas survécu. En compagnie de son fidèle chien, l’adolescent passera des jours au milieu d’une forêt froide et sauvage. Le coeur en deuil, il tentera avec force, courage et détermination de survivre à l’inacceptable.

Marcher

Suggérée par Audrey (Roman de poche/philo)

Un jour, un homme sort de chez lui et décide de ne plus s’arrêter de marcher. Sans but, il laisse derrière lui sa femme et sa maison, avec juste la possibilité de penser librement.

 Moi aussi, j’aime les hommes

Suggérée par Audrey (Roman québécois)

Octobre 2015, Alain est assis dans son salon. À la télévision, des images défilent : un jeune homme, les yeux bandés et les mains liées, est amené au sommet de la plus haute tour d’une ville, puis poussé dans le vide. Parce qu’il est homosexuel. Habité par la colère et l’incompréhension, Alain écrit à la première personne à laquelle il pense : Simon. Celui-ci, dans les nuages entre Montréal et Baie-Comeau, lui répond. C’est ainsi que s’amorcent entre les deux auteurs des échanges qui abordent leurs parcours, leurs aspirations, leur joie face aux avancées des droits LGBTQ ici, leurs réactions face aux horreurs perpétrées ailleurs, l’importance de la famille et de la création. Un ouvrage désarmant de sincérité, où deux hommes se révèlent à travers leur perception de ce qui secoue notre monde.

L’esprit du camp

Suggérée par Audrey (Bande dessinée québécoise pour jeune adulte)

Une adolescente est envoyée de force par sa mère dans un camp de vacances, où elle devra travailler comme animatrice tout l’été. Perdue en pleine forêt, entourée d’inconnus avec lesquels elle ne semble pas avoir d’affinités, Élodie considère déjà que ses vacances sont fichues… mais le camp du Lac à l’Ours lui réserve plusieurs surprises; un jour après l’autre, un groupe de petites rousses à l’imagination débordante, un directeur de camp mystérieux et une collègue attentionnée transformeront son séjour en véritable aventure…

Longs cheveux roux

Suggérée par Audrey (Bande dessinée québécoise)

Longs cheveux roux est un récit autobiographique intimiste sur fond de sorcellerie et de solidarité féminine, dans lequel l’autrice Meags Fitzgerald revient sur ses premiers émois amoureux ainsi que sur la découverte et l’acceptation de sa propre bisexualité. S’inspirant de ses expériences personnelles, l’autrice propose une réflexion forte et articulée sur la différence, la place des femmes à travers l’histoire et l’influence de la culture populaire sur la construction de l’identité.

 Toute la beauté du monde n’a pas disparue

Suggérée par Audrey (Roman pour jeune adulte)

Les souvenirs sont parfois trop lourds à porter.

Ingrid ne comprend pas ce qu’elle fait dans ce trek au beau milieu de la nature la plus sauvage. Sac au dos, dans la chaleur et les moustiques, elle tente de faire face. Aux conditions extrêmes, aux adolescents perturbés qui l’accompagnent, à son passé qui la rattrape.
Comment sa mère adorée a-t-elle pu lui imposer cette épreuve? Jusqu’où lui faudra-t-il repousser ses limites?
En pleine tourmente, Ingrid nous fait vivre l’aventure à laquelle rien ne l’a préparée, tout en nous dévoilant son passé et le drame qui l’a propulsée là.

Un superbe roman d’apprentissage, où l’humour fleurte avec l’émotion.

Visitez notre blogue samedi prochain pour plus de suggestions de lecture pour l’été!