Rédigé par Audrey Mayer

Pour ceux et celles qui n’ont pas prévu de voyager à l’étranger, vous serez heureux et heureuses d’apprendre que nous avons une belle sélection de romans où l’intrigue se déroule chez nous, au Québec! [Cliquez sur les images pour réserver en ligne.]

 

Gaspésie

9782760947252,1-351172

Ébranlée par un vol à main armée commis au restaurant où elle travaille, Fleurette décide de prendre quelques jours de vacances. Elle qui ne connaît du monde que son quartier montréalais part à l’aventure. Guidée par son grand coeur, elle parcourt sa belle province aux mille richesses : buffets gargantuesques, festivals de patenteux, motels une étoile, casse-croûte ou campings en bordure d’autoroute, et même le bar-salon du mythique Madrid. Sur son chemin, elle rencontre de bonnes gens, de souche et d’ailleurs, qui lui tendent généreusement la main. Elle arrivera à Cabano, terme de son pèlerinage, juste à temps pour célébrer la Saint-Jean et le chien chaud.

Chicoutimi

9782896981595,1-291957

La déesse des mouches à feu, c’est Catherine, quatorze ans, l’adolescence allée chez le diable. C’est l’année noire de toutes les premières fois. C’est 1996 à Chicoutimi-Nord, le punk rock, le fantôme de Kurt Cobain et les cheveux de Mia Wallace. Des petites crisses qui trippent sur Christiane F. et des gars beaux comme dans les films en noir et blanc. Le flânage au terminus et les batailles de skateux contre pouilleux en arrière du centre d’achats. L’hiver au campe dans le fin fond du bois, les plombs aux couteaux, le PCP vert et les baises floues au milieu des sacs de couchage. C’est aussi les parents à bout de souffle et les amants qui se font la guerre. Un jeep qui s’écrase dans un chêne centenaire, les eaux du déluge qui emportent la moitié d’une ville et des oiseaux perdus qu’on essaie de tuer en criant.

Montréal

9782923682457,1-316748

Vous avez peur des araignées, du vide, du regard des autres, de la maladie. Qu’on vous trahisse, qu’on vous abandonne, que les prédictions de la petite gitane se réalisent. Vous arrêtez de fumer, vous fuyez les insectes et les confidences médicales, vous évitez de monter sur scène, de prendre l’avion, de tomber amoureux, de vous pencher au balcon. Vous ne passez pas le permis de conduire et vous commencez les romans par la fin, un peu comme on mettrait une ceinture de chasteté. Vous croyez que vous êtes paré, qu’on ne pourra jamais vous prendre au dépourvu, qu’il ne vous arrivera rien. Mais un matin vous découvrez que vous avez un papillon dans la poitrine, vous le sentez battre des ailes. Vous n’allez pas pouvoir faire mine de l’ignorer… Entre essai et récit, Le nénuphar et l’araignée explore les mécanismes, les sources, les symptômes de l’angoisse, de sa forme la plus intime à la plus ordinaire.

9782896941988,1-352254

Toute maison a ses secrets, mais aucune ne les protège plus jalousement que l’auguste demeure de la famille Delorme. Avec ses soixante-sept serrures et sa chambre forte où gisent les restes momifiés d’une femme serrant une brique entre ses dents, cette véritable banque privée a toujours tenu à l’abri des regards indiscrets son lot de biens mal acquis, de vices cachés, de rites cruels et de substances illicites. Jusqu’au jour où elle ouvre sa porte à Penny Sterling, une jeune intrigante dont les ressources n’ont d’égal que la curiosité… Saga familiale joyeusement gothique où les vieilles filles se soûlent à l’extrait de vanille, les orphelins cherchent à venger leur héritage volé et les maisons assouvissent leurs pulsions meurtrières, La chambre verte illustre, avec un humour vif et caustique, la fatalité des fortunes bourgeoises : la première génération amasse le capital, la deuxième le fait fructifier, tandis que la troisième dilapide le patrimoine jusqu’au dernier sou.

9782894192849,1-163700

Durant dix jours, une canicule sans précédent frappe Montréal. Le smog persistant s’immisce dans la conversation, s’ajoute aux thèmes récurrents de l’argent et du sexe. Les nantis climatisent leur maison, les pauvres endurent le calvaire. Au Galant, une ancienne maison de passe transformée en immeuble locatif, la vague de chaleur déferle comme un tsunami. Dans le climat surchauffé des appartements sordides se célèbre l’étrange carnaval qu’est la métropole contemporaine.

9782922399974,1-340720

Golden Square Mile est un récit poétique dans la veine du Nadja d’André Breton. Ici, nous suivons la déchirante histoire d’un amour qui se perd dans ce quartier que certains appellentle Centre Sud de Montréal mais que l’auteur considère comme son Mile Doré, le quartier le plus riche en émotions, le seul quartier où il puisse vivre. Ce quartier sera incendié et ébranlé dans ses fondations mêmes par la violence de cet amour. Et renaîtra de ses cendres. Golden Square Mile est le roman vécu de l’hallucination amoureuse : l’amour fou y prend la forme d’une errance urbaine qui touchera tous ceux qui ont déjà aimé passionnément.

9782764624340,1-350987

Il y a des moments dans la vie où tout explose. C’est ce qui arrive à Nora pendant l’été 1971. Elle a quatorze ans. Cela fait un an qu’elle est arrivée d’Ottawa. (Elle était arrivée de France, où elle est née, quelques années plus tôt, mais elle n’a pas vraiment envie de parler de cela). Ses parents ne semblent s’entendre que pour s’inventer des vices ou des infidélités réciproques. Il est évident qu’ils ne tarderont pas beaucoup avant de prononcer le mot fatidique de divorce. Le petit frère est – le chanceux – bien loin, dans son camp de vacances. Heureusement qu’il y a, de l’autre côté de la rue, les Chevrier. D’abord, il y a Élise et Marie-T., les meilleures amies de Nora, avec qui elle passe d’interminables après-midi au bord de la piscine du parc Kensington, à No Damn Good, quartier anglophone montréalais bien que fondé par des pionniers de langue française. Puis il y a madame Chevrier, qui fait le meilleur pâté chinois du monde, ce qui est bien plus intéressant pour une néo-Québécoise comme Nora que les escargots qu’on sert chez elle, sans parler des bouteilles de chianti avec leur culotte en raphia que ses parents transforment ensuite en porte-chandelle. Il y a surtout Jeannot, le beau et ténébreux Jeannot qui gratte sa guitare en fredonnant des chansons où il est question de héros se battant contre l’impérialisme. Car, ne l’oublions pas, les forces révolutionnaires n’avaient pas encore, quelques mois seulement après la crise d’Octobre, dit leur dernier mot au Québec. C’est tout ce monde tranquille de la rue Marcil qui volera en mille éclats cet été-là. Il y aura des cris, des trahisons, des manifestations, des arrestations, des déménagements à la sauvette. Et bien plus grave aussi. Chose certaine, après, rien ne sera plus jamais pareil pour Nora.

9782896940028,1-234180

Le jour se lève sur Griffintown après le temps de survivance, les mois de neige et de dormance. Hommes et chevaux reprennent le chemin de l’écurie. L’hiver a eu raison de quelques-uns. Certains, comme John, reprennent le collier comme on renoue avec une mauvaise habitude. Pour d’autres, qui traînent plusieurs vies derrière eux, il s’agit souvent du cabaret de la dernière chance. Marie, la Rose au cou cassé, cherche quant à elle un boulot qui la rapprochera des chevaux. Elle ignore ce que lui réserve l’été, le dernier de Griffintown. Car tandis qu’une procession de désespérés défile vers le Far Ouest à la recherche d’une maigre pitance, la Mouche ourdit sa vengeance. Histoire de meurtre, d’amour et d’envie dans un décor où tous les coups sont permis, Griffintown expose au grand jour l’intimité des cochers du Vieux-Montréal, ces cow-boys dans la ville. Un détournement habile, porté par une langue sensible et rude, du western spaghetti sauce urbaine.

images (1)

Premier tome d’une nouvelle saga romanesque, Faubourg Saint-Roch se déroule dans le quartier du même nom, dans la ville de Québec, à la fin du XIXe siècle. Jean-Pierre Charland met en scène de manière saisissante la vie quotidienne d’une époque marquée par la rigidité morale du clergé et la disparité des niveaux de vie entre bourgeois et petites gens. En 1896, une couventine est recrutée pour servir de gouvernante aux deux enfants de Thomas Picard, commerçant en vue de Québec, qui est rapidement séduit par cette jeune personne. Malgré sa maladie, la femme de Picard multiplie les subterfuges et traquenards pour éloigner de son toit celle qu’elle juge, à juste titre, la nouvelle flamme de son mari. À force de messes basses, elle convainc sa fille Eugénie d’aller en pension chez les ursulines, et Picard ne voit pas comment il pourra justifier encore très longtemps la présence de la gouvernante sous son toit… Avec sa parfaite maîtrise de l’histoire et son talent à créer des personnages attachants, Charland nous offre une oeuvre prenante, un roman de moeurs bruissant de secrets de famille, dont on tourne les pages avec frénésie.

9782895022824,1-170469

D’une beuverie, Érostrate, jeune homme tout ce qu’il y a de plus québécois, ne se rappelle qu’un graffiti lu dans des toilettes publiques, vantant certains mérites d’une intrigante Iphigénie, numéro de téléphone fourni. Ça ne coûte qu’un coup de fil, après tout, pour voir de quoi il retourne de cette charmante personne. Enfin, voir n’est peut-être pas le mot approprié dans les circonstances : la jeune fille s’apprête à passer les vacances d’été à Grand-Mère. Loin des yeux, loin du coeur ? On est à l’époque d’Internet : la Mauricie, la littérature russe, les fabliaux qu’on s’échange sur le ton de la connivence, le traité d’ésotérisme qu’on se propose d’écrire à quatre mains, tout est possible !

Rive- Nord de Montréal

9782760933941,1-300971

Le premier qui rira est un chassé-croisé entre trois personnages éperdus d’humour. Ce qui au départ se présente comme une simple farce dérape dans le drame. On y découvre Alice, une mère monoparentale caissière dans un magasin à grande surface, qui ne vit plus que pour son rendez-vous hebdomadaire au Club du rire, où elle peut enfin libérer sa folie. Il y a aussi Gabriel, un dramaturge qui distille ses déceptions amoureuses dans ses créations ludiques. Et, finalement, Xavier, un étudiant en cinéma vêtu de son éternel pyjama, qui nourrit une étonnante passion pour les trucs et astuces de nettoyage, telle une Madame Chasse-taches comprimée dans le corps d’un adolescent de dix-sept ans. Aux mésaventures de ce trio dépareillé s’entremêlent des profils issus d’un site de rencontres, les protagonistes de la bande dessinée Archie, ainsi que des lettres circulaires et autres spams. Derrière cet apparent chaos, Boulerice se fait l’architecte d’un récit d’amours tordues qui, plus que jamais, entrelace brillamment comédie et tragédie.

Rive-Sud de Montréal

9782923896557,1-349162

Comme une baleine dont la fréquence inhabituelle du chant fait qu’aucun autre cétacé ne répond à ses appels, Marie-Ève se sent seule. Jeune mariée, elle tente d’apprivoiser sa vie à deux dans un quartier de banlieue mais ne trouve pas la sérénité tant espérée. Nostalgique des heures paisibles passées dans les locaux du concessionnaire automobile de son père, elle semble fuir un univers colonisé par le divertissement. Pendant qu’elle se promène dans les allées du DIX30 comme dans les ruines de Djemila, son frère Vincent erre entre différents logis de la métropole, occupe un boulot de vendeur de matelas alors qu’il est pourtant insomniaque et flirte avec une gent de zombies marathoniens. Leur affection fraternelle leur servira de remparts contre les bourrasques qui font chanceler leur existence bancale.

Québec

9782923621333,1-216452

Lucas et sa petite soeur Leïa demandent à leur père comment il a rencontré maman. D’abord surpris par cette question, les parents se laisseront convaincre de raconter leur histoire qui les transportera au coeur d’une fabuleuse épopée durant l’été 1986. Une aventure où se mêlent premières amours et guerre de pirates…

Saguenay

9782764623039,1-288824

À l’autre bout du monde il y a Arvida, ville modèle érigée au début du XXe siècle par l’industriel américain Arthur Vining Davis. Le narrateur de ce livre est né là, dans la capitale de l’aluminium, construite en cent trente-cinq jours. Petite utopie nordique peuplée de braves gens, de menteurs compulsifs et de pures crapules. Dans les quatre paroisses d’Arvida, le long du Saguenay et par-delà l’horizon bleuté des monts Valin, on se raconte des histoires de nuits en forêt et de matins difficiles. Des histoires de jeunes filles innocentes et de bêtes sauvages, de meurtre raté et de mutilation rituelle, de roadtrip vers nulle part et de maison hantée. Des histoires tantôt tristes, tantôt drôles, tantôt horribles, et souvent un peu tout ça à la fois, mémorables pour leur profonde authenticité, même si, il faut bien le dire, elles sont toutes à moitié fausses et à moitié inventées.

Sainte-Luce-Sur-Mer

9782923608389,1-228374

Lysanne, peintre, s’installe aux portes de la Gaspésie dans une charmante maison face au fleuve. Une nuit où ce dernier se déchaîne, une lumière émeraude sur la crête des vagues l’interpelle. Craintive, elle se demande d’où peut venir un tel phénomène. Serait-ce un message ? Ou la simple activité d’une grande marée causée par la pleine lune ? Bouleversée, elle rentre vite à son atelier et, presque en transe, crée un mandala. Cette œuvre se révèle en être une aux propriétés presque magiques pour tous ceux qui vont la contempler.

Toute l’équipe de la librairie Carcajou vous souhaite de passer (ou d’avoir passé) d’agréables vacances, car le prochain billet est sur la rentrée scolaire qui aura lieu dans une semaine. Restez connecté(e)s à notre blogue ou notre Facebook pour en savoir plus! <3